© 2019 Radio Perfecto | vie privée

FLOATING BRIDGE (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

10/02/2019

Bien sûr, les connaisseurs de la 'chose blues' penseront immédiatement au classique de Sleepy John Estes (co-écrit avec l'harmoniciste Hammie Nixon) enregistré pendant l'été 1937, puis repris bien plus tard par Eric Clapton (sur l'album Another Ticket, en 1980).

 

Mais en réalité, si Floating Bridge est effectivement coincé entre blues et psychédélisme, le groupe est surtout le parfait témoignage de la fin des sixties, d'une transmission entre un héritage très roots et un proche avenir beaucoup plus expérimental…

 

On y retrouve d'ailleurs, outre deux reprises particulièrement intéressantes et originales dans leur traitement (une longue digression instrumentale de plus de six minutes de l'intemporel "Hey Jude" des Beatles, et un medley absolument époustouflant entre "Eight Miles High" des Byrds et "Paint It Black" des Stones) quelques emprunts pas même camouflés, à savoir un riff clin d'œil au "Foxy Lady" d'Hendrix sur le titre d'ouverture, "Crackshot", sans aucun doute leur meilleur compo perso, et sur "Watch Your Step" un petit quelque chose se rapprochant d'une autre reprise, celle du "Superstition" de Stewie Wonder par la triplette de folie Beck, Bogert & Appice.

 

Bien sûr, tout ceci était dans l'air du temps et il s'agit d'abord d'hommages et d'ailleurs ce disque, assez méconnu, est un peu la parfait testament d'une époque, avec ces guitares acides, son orgue qui vient parfois nous chatouiller les oreilles, et donc des allers-retours incessants entre blues rock nerveux et psychédélisme faussement langoureux et tout de même beaucoup plus acerbe que la majorité des groupes de la seconde partie des années 60.

 

Une chose est sûre, ce groupe était formé de musiciens particulièrement aguerris et si l'on regarde par exemple le tableau de chasse de leur guitariste Rich Dangel, qui est le véritable moteur du groupe (ah, ces grands huits instrumentaux !), on se rend tout de même compte qu'il était dans le circuit depuis la fin de la décennie précédente (1958 précisément), tout d'abord avec The Nitecaps, puis dans The Wailers, l'un des groupes précurseurs de ce qu'on appellerait plus tard le garage rock. 

 

Les débuts du groupe remontent à la seconde partie de l'année 67, suite à l'arrêt de The Time Machine, le "nouveau" groupe de Dangel. Il décide alors de prendre avec lui le bassiste (Joe Johnson) avec lequel il s'entend particulièrement bien, et ensemble ils recrutent un second guitariste (Joe Johansen) et un batteur (Michael Marinelli). Le nom de The Unknown Factor est d'abord choisi, puis celui de Floating Bridge, avec l'arrivée du chanteur Pat Gossan (anciennement dans Punch et qui tentera plus tard de poursuivre sous le simple nom de Gossan —on en retrouve deux rares compos, sur les compilations Son Of Gutbucket en 69 et Electric Monster Show l'année suivante).

 

Pat Gossan participera d'ailleurs à l'écriture de tous les titres originaux du groupe ("Three Minutes & Ten Second Blues" est même à créditer à lui seul), et ce même si la grande majorité des huit titres de l'album (un single est également paru l'année précédente, avec deux titres beaucoup plus ramassés et compacts, que le groupe renia assez rapidement) s'étirent dans de longues joutes de guitares croisées et entrelacées, pour notre plus grand plaisir. 

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Floating Bridge « Crackshot » (Floating Bridge, 1969)

  2. Floating Bridge « Hey Jude » (Floating Bridge, 1969)

  3. Floating Bridge « Watch Your Step » (Floating Bridge, 1969)

  4. Floating Bridge « Three Minutes & Ten Seconds Blues » (Floating Bridge, 1969)

  5. Floating Bridge « Brought Up Wrong » (Floating Bridge, 1969)

  6. Floating Bridge « Eight Miles High / Paint It Black » (Floating Bridge, 1969)

  7. Floating Bridge « You've Got The Power » (Floating Bridge, 1969)

  8. Floating Bridge « Gonna 'Lay Down 'n Die » (Floating Bridge, 1969)

  9. Floating Bridge « Hey Jude » (Floating Bridge, 1969)

  10. Floating Bridge « Eight Miles High / Paint It Black » (Floating Bridge, 1969)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9Armageddon ("Armageddon", 1975) Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain BeyondCars (The) ("The Cars", 1978)Cars (The) ("Panorama", 1980) — Chameleons (The) — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) — Cousins (Dave) ("Two Weeks Last Summer", 1972) — Cowboy Nation ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The) — Dubrovniks (The) — Dust

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Grant Lee Buffalo ("Fuzzy", 1993) — Greatest Show On Earth (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) — Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part One)Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part Two) — Hoodoo Gurus ;

Jo Jo Gunne ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Last Barons — Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

101'ers (The)

Patto ("Patto", 1970) — Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006)Pink Fairies — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Quill ("Quill", 1970)

Rainmakers (The) "Skin" (1996)Ramones ("Mondo Bizarro") — Rave-Ups (The) Reed (Lou) — Replacements (The) ("Let It Be", 1984) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Scott (Mike) ("Bring 'Em All In", 1995)Senseless Things — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — The The ("Soul Mining", 1983) Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Waterboys (The) ("The Waterboys", 1983)Waterboys (The) ("A Pagan Place", 1984) — Waterboys (The) ("This Is The Sea", 1985) — Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Surprises !…

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

The Primevals, Prince, The Proclaimers…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stewart (Rod), Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents