© 2019 Radio Perfecto | vie privée

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

Sur ce qui me sert de postérieur, voilà où j’en étais et où je me suis même littéralement retrouvé projeté après seulement une écoute de ce premier disque éponyme (qui faisait suite à un mini-LP tout aussi subjuguant), de ce groupe d’hirsutes issus de nulle part. Enfin, de Brooklyn qu’ils débarquent, voilà ce que j’ai découvert après quelques recherches sur ces quatre zozos à la pilosité pour le moins indomptée…

 

Ce disque est un voyage, un rien cathartique, mais aussi régénérant car rafraîchissant (écoutez donc l’intro de « Priest, Poet & The Pig », si des frissons ne parcourent pas immédiatement votre épine dorsale, faites vous piquer immédiatement, vous ne méritez pas de vivre sur cette planète !), surprenant (même au bout de dix écoutes successives ! Là, vous n’êtes plus sur le cul, mais littéralement gisant sur le sol, nucléarisé de la caboche aux boots), crasseux mais magique, oppressant, prenant, angoissant, virevoltant… impressionnant d’un bout à l’autre, voilà le mot, et pour impressionner un Goof qui en a entendu tant, des verts ou des trop mûrs, il faut quand même bien aiguiser son médiator ; et plutôt deux fois qu’une, même… 

 

« Welcome to my room and welcome to my mind » qu’il chante, le barbu chevelu au micro ; et putain, voilà qui résume parfaitement bien la situation. 

 

Des States, on n’avait pas découvert pareilles flagrances rock & rollesques jusqu’au-boutistes (au sens où ils vont au bout de leur truc, rien de très bruitiste ici) depuis le premier jet des Kings Of Leon, à la seule différence que la musique de Vietnam est bien plus profonde encore, plus arachnéenne, plus indisciplinée, indomptée, un rien psychédélique aussi, pas loin d’un jam band parfois, les quatre n’hésitant pas à nous prendre par le colbac de force et à nous embarquer là où ils le désirent, comme ce fut le cas de Mother Tongue le temps de leur premier album, un monument de glauquitude assumée, même si ici l’on reste dans des sphères autrement plus aériennes. 

 

Les guitares sont en lévitation, en totale autarcie également, on pourrait parfois presque penser à des Black Crowes qui se seraient enfin débarrassés du carcan stonien… 

 

Non, ce disque ne fait pas de cadeau. Il ne va pas vous prendre par la main, vous faire des courbettes ou vous cirer les pompes (pas même la pompe à fric, puisque trouvable dès sa sortie, à un prix plus qu’abordable), il va simplement vous rentrer dans le lard et, si vous avez le malheur de montrer la moindre faiblesse, il vous achèvera sans sourciller. 

 

Et pas qu’avec ces guitares en bois et tout le toutim habituel, non, il y a de la poésie aussi dans Vietnam ! Une bonne dose de contre-culture plane même joyeusement alentours, chez ce groupe définitivement hors du temps et des modes. 

 

Un disque qui, alors qu'il était encore fumant était déjà un classique !… Enfin, dans un monde meilleur…

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Vietnam « Step On Inside » (Vietnam, 2007)

  2. Vietnam « Priest, Poet & The Pig » (Vietnam, 2007)

  3. Vietnam « Apocalypse » (Vietnam, 2007)

  4. Vietnam « Mr. Goldfinger » (Vietnam, 2007)

  5. Vietnam « Toby » (Vietnam, 2007)

  6. Vietnam « Gabe » (Vietnam, 2007)

  7. Vietnam « Welcome To My Room » (Vietnam, 2007)(

  8. Vietnam « Hotel Riverview » (Vietnam, 2007)

  9. Vietnam « Summer In The City » (Vietnam, 2007)

  10. Vietnam « Too Tired » (Vietnam, 2007)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9Armageddon ("Armageddon", 1975) Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain BeyondCars (The) ("The Cars", 1978)Cars (The) ("Candy O", 1979) —  Cars (The) ("Panorama", 1980) — Chameleons (The) — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) — Churchills (The) ("Churchill's", 1968) — Churls (The) — Cousins (Dave) ("Two Weeks Last Summer", 1972) — Cowboy Nation ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The) — Dramarama ("Cinéma Vérité", 1985) — Dream Syndicate (The) ("The Days Of Wine And Roses", 1982) — Dubrovniks (The) — Dust

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Golden Smog — Grant Lee Buffalo ("Fuzzy", 1993) — Greatest Show On Earth (The) — Green On Red ("Here Come The Snakes", 1988) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) — Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part One)Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part Two) — Hold Steady (The) ("Boys And Girls In America", 2006) — Hoodoo Gurus ;

Immaculate Fools ("Dumb Poet", 1987) ;

Jo Jo Gunne ;

Kak (Kak, 1969) — Kings Of Leon ("Youth & Young Manhood", 2003) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Last Barons — Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982)Lucifer's Friend ("Lucifer's Friend", 1970) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4Modern Lovers (The) ("The Modern Lovers", 1976) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

Nazareth Part 1Nazareth Part 2New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

101'ers (The) — O'Neill (Jimme) ("Real", 2008)

Patto ("Patto", 1970) — Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006)Pink Fairies — Presidents Of The United States Of America (The) — Primevals (The) ("Sound Hole", 1986) ;

Quill ("Quill", 1970)

Rainmakers (The) "Skin" (1996)Ramones ("Mondo Bizarro") — Rave-Ups (The) Reed (Lou) — Replacements (The) ("Let It Be", 1984) — Ronson (Mick) — Russell (Calvin) ("Sounds From The Fourth World", 1991) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Scott (Mike) ("Bring 'Em All In", 1995)Senseless Things — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Social Distortion — Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — The The ("Soul Mining", 1983) Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Waterboys (The) ("The Waterboys", 1983)Waterboys (The) ("A Pagan Place", 1984) — Waterboys (The) ("This Is The Sea", 1985) — Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents