© 2019 Radio Perfecto | vie privée

THE WATERBOYS "FISHERMAN'S BLUES" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

02/03/2019

La musique des Waterboys (en y incluant la courte période solo de Mike Scott) se découpe en plusieurs grosses tranches chronologiques, liées chacune à un état d’esprit particulier, à un lieu aussi et, enfin, à une (grande) famille musicale, existante ou malaxée, mise à profit, voire triturée.

 

Après avoir inventé la « big music » et en avoir étiré lui-même le concept jusqu’à plus l’infini de ses possibilités (This Is The Sea, l’album miraculeux inégalable en tant que tel), Mike Scott change complètement sa guitare d’épaule, part s’installer à Dublin, recrute des musiciens du cru, sous la haute bénédiction de Steve Wickham (d’ailleurs, la participation de ce dernier au titre « The Pan Within » sur This Is The Sea peut être considérée comme le point de départ de ce virage celtique) et s’embarque dans une virée du côté de ses propres racines (rappelons qu’il est Écossais), en mixant avec le génie et l’allant qu’on lui connaît la musique traditionnelle irlandaise, un soupçon de sa cousine d’outre-Atlantique la country et une pincée de rock & roll, juste histoire de ne pas complètement raccrocher les guitares électriques. 

 

Karl Wallinger est parti fonder World Party, mais demeure au crédit, justement, du titre « World Party », dont il a par ailleurs enregistré une version deux ans plus tôt, tandis qu’Anthony Thistlethwaite est toujours de la partie, épaulant de son saxo, de son orgue, voire de son harmonica et de sa mandoline les violon, flûte, tambourins, cloches et autres congas, Scott n’étant pas en reste (guitares et piano, bien entendu, mais aussi… bouzouki !). 

 

Des reprises de Woody Guthrie et de Van Morrison à tomber sur le cul, un seul vrai traditionnel réarrangé, une adaptation d’un texte de Yeats (le poète irlandais, pas l’Anglais homonyme) et une grande quantité d’originaux (contrairement à l’album suivant, Room To Roam, en 1990, pour sa part constellé de traditionnels) taillés dans le granit comme s’ils s’agissaient de classiques antédiluviens. 

 

Mention toute particulière à « And A Bang On The Ear », petit chef d’œuvre miniature (enfin, façon de parler, 7:32 sur l’album et 9:13 en version extended !), entré directement à la première position des charts irlandais, preuve que Mike Scott et ses « nouveaux » Waterboys avaient transformé son essai.

 

À noter l'existence de Too Close To Heaven, The Unreleased Fisherman's Blues Sessions  (2001, tout est dans le titre), d'une superbe édition Deluxe 2 CD (en 2006, avec notamment les versions longues de "And A Bang On The Ear" et "World Party" ; puis de l'incroyable Fisherman's Box (2013) avec l'intégralité des sessions d'enregistrements, sur 6 CD (et un septième CD, sur l'une des deux éditions du coffret, reprenant les racines de cet album hors du commun). 

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. The Waterboys « Fisherman's Blues » (Fisherman's Blues, 2006)

  2. The Waterboys « We Will Not Be Lovers » (Fisherman's Blues, 2006)

  3. The Waterboys « Strange Boat » (Fisherman's Blues, 2006)

  4. The Waterboys « World Party » (Fisherman's Blues, 2006)

  5. The Waterboys « Sweet Thing / Blackbird » (Fisherman's Blues, 2006)

  6. The Waterboys « And A Bang On The Ear » (Fisherman's Blues, 2006)

  7. The Waterboys « Has Anybody Here Seen Hank » (Fisherman's Blues, 2006)

  8. The Waterboys « When Will We Be Married » (Fisherman's Blues, 2006)

  9. The Waterboys « When Ye Go Away » (Fisherman's Blues, 2006)

  10. The Waterboys « The Stolen Child » (Fisherman's Blues, 2006)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9Armageddon ("Armageddon", 1975) Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain BeyondCars (The) ("The Cars", 1978)Cars (The) ("Candy O", 1979) —  Cars (The) ("Panorama", 1980) — Chameleons (The) — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) — Churchills (The) ("Churchill's", 1968) — Churls (The) — Cousins (Dave) ("Two Weeks Last Summer", 1972) — Cowboy Nation ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The) — Dramarama ("Cinéma Vérité", 1985) — Dream Syndicate (The) ("The Days Of Wine And Roses", 1982) — Dubrovniks (The) — Dust

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Golden Smog — Grant Lee Buffalo ("Fuzzy", 1993) — Greatest Show On Earth (The) — Green On Red ("Here Come The Snakes", 1988) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) — Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part One)Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part Two) — Hold Steady (The) ("Boys And Girls In America", 2006) — Hoodoo Gurus ;

Immaculate Fools ("Dumb Poet", 1987) ;

Jo Jo Gunne ;

Kak (Kak, 1969) — Kings Of Leon ("Youth & Young Manhood", 2003) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Last Barons — Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982)Lucifer's Friend ("Lucifer's Friend", 1970) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4Modern Lovers (The) ("The Modern Lovers", 1976) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

Nazareth Part 1Nazareth Part 2New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

101'ers (The) — O'Neill (Jimme) ("Real", 2008)

Patto ("Patto", 1970) — Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006)Pink Fairies — Presidents Of The United States Of America (The) — Primevals (The) ("Sound Hole", 1986) ;

Quill ("Quill", 1970)

Rainmakers (The) "Skin" (1996)Ramones ("Mondo Bizarro") — Rave-Ups (The) Reed (Lou) — Replacements (The) ("Let It Be", 1984) — Ronson (Mick) — Russell (Calvin) ("Sounds From The Fourth World", 1991) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Scott (Mike) ("Bring 'Em All In", 1995)Senseless Things — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Social Distortion — Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — The The ("Soul Mining", 1983) Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Waterboys (The) ("The Waterboys", 1983)Waterboys (The) ("A Pagan Place", 1984) — Waterboys (The) ("This Is The Sea", 1985) — Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents