© 2019 Radio Perfecto | vie privée

LUCIFER'S FRIEND "LUCIFER'S FRIEND" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

24/02/2019

La scène hard rock allemande était particulièrement vivace dans la première partie des années 70, avec des emprunts au rock psychédélisme, mais aussi dans le cas de Lucifer's friend quelques touches de rock progressif, voire de fusion jazz rock. Un peu à la manière de leurs compatriotes de Jeronimo, avec lesquels ils partagent aussi des cotations assez hautes des pressages originaux de leurs albums respectifs (un pressage allemand sur Philips de 1970 peut se négocier au-delà des 150 euros).

 

Attention, je parle de hard rock allemand (pas de krautrock, nous sommes quand même assez éloignés des terres progressistes et progressives du kraut, autant que Variations peut l'être du Zeuhl de Magma, par exemple), mais le groupe était emmené par le chanteur anglais John Lawton, oui le John Lawton qui reprendra un peu plus tard le micro d'Uriah Heep, à partir de l'album Firefly en 1977 et pendant trois ans environ. 

 

Lawton était tombé amoureux de l'Allemagne (et sans doute d'une Allemande, d'ailleurs !) lors d'une mini-tournée outre-rhin avec le groupe Stonewall (où l'on retrouvait par ailleurs Paul Thompson, futur Roxy Music, et Vic Malcolm, futur Geordie, ainsi que John Miles) et il avait décidé de s'y installer.

 

Il y rencontre rapidement les membres du groupe The German Bonds, et ensemble ils montent Asterix (groupe culte, s'il en est !) et enregistrent un album (tout aussi culte) avant de changer de patronyme, pour Lucifer's Friend et d'accoucher de ce premier album (encore plus culte !)…

 

Une demi-douzaine d'albums supplémentaires seront couchés sur bande avant le split du groupe (ainsi que deux compilations pas trop mal fichues), mais aucun n'arrivera à la cheville ou même au mollet de ce jet initial qui, hormis un petit flottement de dix secondes au milieu du très long "Toxic Shadows", qui clôt la première face, s'approche d'une certaine idée de la perfection.

 

Le chant est habité, les compositions inspirées, les musiciens en totale osmore, l'osmose totale et la singularité complète (pour l'époque, mais une écoute aujourd'hui du disque confirme qu'un demi siècle plus tard il tient encore la dragée haute à beaucoup). 

 

À noter, comme avec leurs compatriotes de Jeronimo et de Scorpions (qui n'en sont les uns et les autres eux-mêmes qu'à leurs propres balbutiements —même si Scorpions fut formé en 65), la présence aux guitares d'un technicien hors pair, en la présence de Peter Hesslein. Peter Hesslein qui d'ailleurs sera de toutes les formations, à savoir avec les différents chanteurs remplaçants de Lawton (dont Mike Starrs, futur Colosseum II), la reformation éclair de 1994 (sous le nom de Lucifer's Friend II !) dont le but était surtout de sortir un album de nouvelles compositions (Sumogrip est son nom… assez moyen, by the way) et la dernière en date, avec à nouveau Lawton depuis 2014 et toujours active). 

 

À noter pour les complétistes, des bonus tracks différentes entre la première remasterisation (sur Répertoire, en 1990), qui proposait cinq titres issus de singles ou des albums suivants, et la seconde (SPV, en 2010), qui n'en proposait plus que deux, dont à nouveau "Horla" (face B du single "Ride The Sky" pour les premières éditions, remplacée plus tard par "Baby You're A Liar", ainsi que la version single écourtée (deux minutes trente en moins !) de "Lucifer's Friend"

 

À noter l'existence de nombreuses copies pirates russes (où l'album est encore plus culte qu'ailleurs, sans doute à cause de la popularité délirante d'Uriah Heep là-bas, à savoir quand même le groupe qui a rameuté le plus de monde en concert de l'histoire !) de l'édition Répertoire qui, parfois comportent des erreurs de numérotation, parfois annoncent des bonus tracks qui n'y figurent pas, et la plupart du temps un mélange de tout ceci !… 

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Lucifer's Friend « Ride In The Sky » (Lucifer's Friend, 1970)

  2. Lucifer's Friend « Everybody's Clown » (Lucifer's Friend, 1970)

  3. Lucifer's Friend « Keep Goin' » (Lucifer's Friend, 1970)

  4. Lucifer's Friend « Toxic Shadows » (Lucifer's Friend, 1970)

  5. Lucifer's Friend « Free Baby » (Lucifer's Friend, 1970)

  6. Lucifer's Friend « Baby You're a Liar » (Lucifer's Friend, 1970)

  7. Lucifer's Friend « In The Time Of Job When Mammon Was A Yippie » (Lucifer's Friend, 1970)

  8. Lucifer's Friend « Lucifer's Friend » (Lucifer's Friend, 1970)

  9. Lucifer's Friend « Horla » (single b-side, 1970)

  10. Lucifer's Friend « Lucifer's Friend » [edit version] (single, 1970)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9Armageddon ("Armageddon", 1975) Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain BeyondCars (The) ("The Cars", 1978)Cars (The) ("Candy O", 1979) —  Cars (The) ("Panorama", 1980) — Chameleons (The) — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) — Churchills (The) ("Churchill's", 1968) — Churls (The) — Cousins (Dave) ("Two Weeks Last Summer", 1972) — Cowboy Nation ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The) — Dramarama ("Cinéma Vérité", 1985) — Dream Syndicate (The) ("The Days Of Wine And Roses", 1982) — Dubrovniks (The) — Dust

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Grant Lee Buffalo ("Fuzzy", 1993) — Greatest Show On Earth (The) — Green On Red ("Here Come The Snakes", 1988) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) — Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part One)Hendrix (Jimi) ("Voodoo Soup", 1995, part Two) — Hold Steady (The) ("Boys And Girls In America", 2006) — Hoodoo Gurus ;

Jo Jo Gunne ;

Kak (Kak, 1969) — Kings Of Leon ("Youth & Young Manhood", 2003) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Last Barons — Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4Modern Lovers (The) ("The Modern Lovers", 1976) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

101'ers (The) — O'Neill (Jimme) ("Real", 2008)

Patto ("Patto", 1970) — Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006)Pink Fairies — Presidents Of The United States Of America (The) — Primevals (The) ("Sound Hole", 1986) ;

Quill ("Quill", 1970)

Rainmakers (The) "Skin" (1996)Ramones ("Mondo Bizarro") — Rave-Ups (The) Reed (Lou) — Replacements (The) ("Let It Be", 1984) — Ronson (Mick) — Russell (Calvin) ("Sounds From The Fourth World", 1991) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Scott (Mike) ("Bring 'Em All In", 1995)Senseless Things — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — The The ("Soul Mining", 1983) Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Waterboys (The) ("The Waterboys", 1983)Waterboys (The) ("A Pagan Place", 1984) — Waterboys (The) ("This Is The Sea", 1985) — Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents