© 2019 Radio Perfecto | vie privée

QUILL "QUILL" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

20/01/2019

Difficile de faire plus énigmatique que Quill (rien à voir avec The Quill, groupe de heavy stoner fondé en 1990 et autrement plus velu en provenance de Suède), quatre de ses cinq membres n'ayant jamais rien fait de sérieux ou conséquent ni avant ni après !…

 

Et pourtant, figurez-vous que Quill était à l'affiche du festival de Woodstock et même que cela clôturait pour le quintet deux ans et des bananes bourrés à craquer de dates de concerts, en particulier en Nouvelle-Angleterre, cette région du Nord-Est des États-Unis qui couvre les états du Maine, du Massachusetts, Rhode Island, le Connecticut, le Vermont ou encore New Hampshire.

 

Formé autour de deux frangins (Jon et Dan Cole, orthographiés comme ceci : Ju-Unk Khol et Da-ank Khol —ne me demandez pas pourquoi !!), par ailleurs compositeurs de son répertoire, Quill alternait les dates dans des petits clubs, où ils recueillirent rapidement un fidèle following, grâce à des prestations où psychédélisme bon teint et expérimentations diverses et jamais avariées se mariaient toujours à la perfection, et de nombreuses prestations en ouverture d'artistes contemporains autrement plus populaires qu'eux, comme par exemple Blue Cheer, Sly and the Family Stone, Deep Purple, The Kinks, le Dead bien sûr, mais aussi The Who, le Jeff Beck Group ou encore Janis Joplin. Quill ouvrit aussi pour l'acteur Steve Martin, à l'époque dans le stand up, pour une co-affiche qu'on imagine particulièrement savoureuse !…

 

Une autre date importante pour le groupe a marqué les esprits des chanceux présents, il s'agit d'une apparition début d'été 69 sur la scène du club new-yorkais The Scene, dont la programmation était à l'époque assurée par Steve Paul, futur fondateur de Blue Sky Records et par ailleurs manager d'un grand nombre d'artistes, à commencer par Johnny Winter. Johnny Winter qui d'ailleurs fut découvert ce même soir, sur la même scène, avant que la nuit se termine par une jam de folie entre Jeannot l'hiver, Stephen Stills, des membres de Quill et… Jimi Hendrix ! C'est aussi ce concert en particulier qui permet au groupe d'être remarqué et engagé pour Woodstock. 

 

Au-delà de ses compositions particulièrement tarasbicotées, denses et originales, Quill avait la particularité d'associer à son psychédélisme pour le moins volontiers perché (et très très technique, au niveau des arrangements et de l'instrumentation, notamment le jeu de batterie vraiment complexe et abouti de Roger North, qui est le seul des cinq Quill à avoir joué par la suite, notamment dans The Holy Modal Rounders) des improvisations "dessinées" (et/ou peintes), sorte d'happening illustré live.

 

Musicalement, si l'on devait se risquer à mettre une ou des étiquettes sur Quill, il faudrait classer le groupe quelque part entre les morceaux les plus barrés des Doors, du Zappa pur premium qui aurait englouti des morceaux de Bertolt Bretch au petit dej (avec une basse ronde et bavarde souvent au cœur des compositions) et les combos les plus étranges de la première vague de rock progressif british. 

 

Quant aux textes et les thèmes abordés, nous sommes loin de l'esprit hippie de l'époque, avec ce que les frangins Cole imaginaient comme "de la musique qui se songe, se pense et fait réfléchir" ! Effectivement, cela avait de quoi laisser songeur !…

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

  

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Quill « Thumbnail Screwdriver » (Quill, 1970)

  2. Quill « The Tube Exuding » (Quill, 1970)

  3. Quill « They Live The Life » (Quill, 1970)

  4. Quill « BBY » (Quill, 1970) Quill « Hello Butterly » (Quill, 1970)

  5. Quill « Too Late » (Quill, 1970)

  6. Quill « Shrieking Finally » (Quill, 1970)

  7. Quill « Thumbnail Screwdriver » (Quill, 1970)

  8. Quill « The Tube Exuding » (Quill, 1970)

  9. Quill « Too Late » (Quill, 1970)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9 Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain BeyondCars (The) ("The Cars", 1978) — Chameleons (The) — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Grant Lee Buffalo ("Fuzzy", 1993) — Greatest Show On Earth (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

101'ers (The)

Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006) — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Scott (Mike) ("Bring 'Em All In", 1995) — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Jo Jo Gunne (21/01), The Waterboys part 1 (22/01), The Waterboys part 2 (23/01), The Waterboys part 3 (24/01), Dead Kennedys (25/01), The Replacements (26/01), Armageddon (27/01), Pink Fairies (28/01), Last Barons (29/01), The The (30/01), Cowboy Nation (01/02), The Ramones (02/02), Patto (03/02), Day Cousins (04/02)…

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

The Primevals, Prince, The Proclaimers…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stewart (Rod), Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives