© 2019 Radio Perfecto | vie privée

GRANT LEE BUFFALO "FUZZY" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

15/01/2019

L’alchimie musicale est décidément une sacrée drôle de bestiole. Prenez les trois zozos de Grant Lee Buffalo. Auparavant, ils étaient tous les trois dans un autre groupe, Shiva Burlesque, un quatuor, qui accoucha péniblement de deux disques laborieux et peu intéressants. Changement de nom, changement de label, et là, paf, on passe de l’anecdotique mou du bide au miraculeux, ni plus ni moins.

 

Bon, au passage, il y a eu tout de même une légère dérivation (Shiva Burlesque naviguait entre rock indé et influences légèrement plus roots, alors que là on est ancré de plain-pied dans un americana poli —au sens de polir, hein, parce que le groupe sait être irrévérencieux dans ses textes— qui aurait bien révisé ses tables de la loi youngienne, mais pas que) et aussi la départ d’un chanteur, Jeffrey Clark, peu convaincant et sans doute retourné à la vente de fripes sur les marchés après cela. 

 

Car ce qui frappe en premier, au-delà de superbes compositions à dominante country folk, mais creusant un sillon original, parfois copié par la suite, jamais égalé (même par eux !), ce sont les miaulements et le large éventail d’intonations vocales de Grant-Lee Phillips, incontestablement l’un des chanteurs les plus remarquables de ces trente dernières années. 

 

Ensuite seulement, disons vers la troisième ou quatrième écoute, ce sont les arrangements au cordeau qui étonnent (on pense beaucoup aux Shoulders qui leur étaient contemporains et que vous avez sans doute oubliés, si tant est que vous ayez un jour eu connaissance des jolis méfaits de cette troupe-ci, assez éphémère par ailleurs), puis la guitare électrique, rare mais volontiers éruptive et volcanique, plombée sur un lit d’acoustique toujours bien senti. 

 

Car, in fine, si le timbre est vocal est sublissime, il n’en demeure pas moins avant tout le support de la musique qui, elle, est carrément à la fois d’une volupté, d’un aplomb et d’une force sans commune mesure. 

 

Et puis, Grant Lee Buffalo était vraiment la somme de ses valeurs ajoutées, pas un chanteur épaulé d’une section rythmique certes géniale. 

 

Et même si tous les morceaux sont signés du seul Grant-Lee Phillips, l’apport de Paul Kimble a son importance car, outre la basse, le piano et de rares harmonies vocales, il était le producteur et donc le façonneur de la troupe. 

 

Paradoxalement, le meilleur album après Fuzzy est le quatrième (Jubilee, 98), le seul sans Kimble, Mighty Joe Moon (94) et Copperopolis (96) descendant chacun d’un bon cran par rapport au précédent. 

 

Enfin, il ne faut pas sous-estimer la carrière solo de Grant-Lee Phillips (une tripotée d'albums), qui alterne l’acoustique pur (Ladies’ Love Oracle, 99, vendu d’abord uniquement sur le site de l’artiste), le chiadé puissance mille (Mobilize, 01), voire même l’exercice de style décomplexé avec Nineteeneighties (06) sur lequel il reprenait quelques chansons fétiches de ses années d’adolescence, surprenant au passage pas mal son auditoire en prenant à son compte des titres des Smiths, de Nick Cave, de The Church, des Pixies. Des Psychedelic Furs, de Cure, de R.E.M., d’Echo & The Bunnymen, de New Order et Joy Division et même de Robyn Hitchcock (bon, je les ai tous cités, là !), ce qui en dit beaucoup sur le background du bonhomme et permet, au final, d’éclairer un peu mieux son tonitruant parcours en solo ou avec Grant Lee Buffalo. 

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Grant Lee Buffalo « The Shining Hour » (Fuzzy, 1993)

  2. Grant Lee Buffalo « Jupiter And Teardrop » (Fuzzy, 1993)

  3. Grant Lee Buffalo « Fuzzy » (Fuzzy, 1993)

  4. Grant Lee Buffalo « Wish You Well » (Fuzzy, 1993)

  5. Grant Lee Buffalo « The Hook » + « Soft Wolf Tread » (Fuzzy, 1993)

  6. Grant Lee Buffalo « Stars n’ Stripes » (Fuzzy, 1993)

  7. Grant Lee Buffalo « Dixie Drug Store » (Fuzzy, 1993)

  8. Grant Lee Buffalo « America Snoring » (Fuzzy, 1993)

  9. Grant Lee Buffalo « Grace » (Fuzzy, 1993)

  10. Grant Lee Buffalo « You Just Have To Be Crazy » (Fuzzy, 1993)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9 Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) — Greatest Show On Earth (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006) — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sam Gopal ("Escalator", 1969)Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — Tolman (Russ)

Uncle Tupelo ("No Depression", 1990) Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983)  Violent Femmes ("Hallowed Ground", 1984) — Violent Femmes ("The Blind Leading The Naked", 1986) ; 

Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Wild Turkey — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Led Zeppelin (part 4, etc.), Midnight Oil part 5 

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stewart (Rod), Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives