© 2019 Radio Perfecto | vie privée

VIOLENT FEMMES "HALLOWED GROUND" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

09/01/2019

Ah, les Violent Femmes !… Ceux parmi vous qui auront déjà pris leur pied (le contraire est rigoureusement impossible !) à les voir sur scène savent à quel point le trio est atypique autant qu’original, primordial aux ouïes de nous autres ouailles autant que jubilatoirement communicatif, et beaucoup plus parce qu’infinité d’affinités.

 

À peine plus d’un an séparent seulement le premier album éponyme (lire ici) des Violent Femmes de ce second brûlot et déjà c’est presque un nouveau groupe qui se propose à nous, d’un point de vue atmosphérique mais aussi, semble-t-il, au niveau du spectre inspirationnel, ici plus crotteux-country que folkeux-folie. 

 

Le son est davantage ramassé, plus compact, mais aussi plus explosif lorsque le trio se paye le luxe d’une instrumentation XXXXL, particulièrement sur l’étonnant « Black Girls », annonciateur des délires cuivrées du troisième LP, mais surtout des tournées en compagnie des Horns of Dilemna de Sigmund Snopek III, à géométrie plus ou moins variable.

 

En moins de quarante minutes, nous nous vautrons gaillardement dans les plus belles montagnes russes musicales du moment, avec des ballades qui nous trimballent littéralement, au propre comme au figuré (« I Know It’s True But I’m Sorry To Say », déchirant au possible ou « Sweet Misery Blues », pas mieux) et des textes grinçants à s’en décrocher la mâchoire d’étonnement, avec comme fond de sauce un lien fort unissant Gordon Gano au christianisme. 

 

Chose nouvelle en apparence, car sur l’album précédent les deux autres membres du groupe, athées, avaient refusé que soient enregistrées de telles bondieuseries musicales. 

 

Finalement, Gano étant encore plus fort en sarcasmes, une certaine ambiguïté finit par gagner les uns (musiciens) comme les autres (simples auditeurs). L’avenir et notamment la curieuse parenthèse gospel Mersy Seat (un seul album, très dispensable) tendra à prouver que sarcastique Gano l’était assez peu, en définitive.

 

Sur scène, en plus des harmonica, saxo, guimbarde, cornet, auto-harpe, violon, banjo, clarinette, j’en passe et des plus incroyables encore (et imaginez tout ça, ensemble ou les uns à la suite des autres, « c’était la folie » comme chantaient les Stranglers à la même époque), le groupe (et principalement Brian Ritchie, le collectionneur fou et expérimentateur tout aussi frappadingue de la troupe) se permet même des solos de… coquillage ! Si si… 

 

Silly, n’est-il pas ?

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Violent Femmes « Country Death Song » + "I Hear The Rain" (Hallowed Ground, 1984)

  2. Violent Femmes « Never Tell » (Hallowed Ground, 1984)

  3. Violent Femmes « Jesus Walking On The Water » (Hallowed Ground, 1984)

  4. Violent Femmes « I Know It's True But I'm Sorry To Say » (Hallowed Ground, 1984)

  5. Violent Femmes « Hallowed Ground » + « Sweet Misery Blues » (Hallowed Ground, 1984)

  6. Violent Femmes « Black Girls » (Hallowed Ground, 1984)

  7. Violent Femmes « It's Gonna Rain » (Hallowed Ground, 1984)

  8. Violent Femmes « Color Me Once » (The Crow OST, 1994)

  9. Violent Femmes « Country Death Song » (live) (Permanent Record, 1994)

  10. Violent Femmes « Blister In The Sun » + "American Music" (BBC Live, 1991)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9 Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBig Country ("The Crossing", 1983) — Blackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977) — Church (The) ("The Blurred Crusade", 1982) ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lords Of The New Church (The) ("The Lords Of The New Church, 1982) — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Mumford And Sons ("Sigh No More", 2009) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006) — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — Tolman (Russ)

Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) — Violent Femmes ("Violent Femmes", 1983) ; 

Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

X ("Los Angeles", 1980) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Led Zeppelin (part 4, etc.), Wild Turkey, Midnight Oil part 5, Sam Gopal… 

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stewart (Rod), Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives