© 2019 Radio Perfecto | vie privée

THE CHURCH "THE BLURRED CRUSADE" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/01/2019

The Church est un groupe australien qui ne ressemble en rien à ce que l’île du bout du monde proposait dans les eighties (le quatuor s’est formé à Canberra, en 1980), à savoir qu’on y recensait surtout à l’époque des émules des Stooges et autres MC5, en mode garage avancé, ainsi que les pendants très australiens de tous les genres récemment passés ou contemporains, que ce soit le punk, post-punk ou la new wave par exemple.

 

Déjà, les formations australiennes ont la particularité –est-ce dû à leur éloignement géographique ou à leur côté insulaire, allez savoir !— de ne jamais creuser tout à fait le même sillon qu’européens ou américains. 

 

Il suffit d’écouter The Saints pour savoir par exemple que le punk australien n’a aucune équivalence sur la planète ou même les débuts d’Inxs, dans un style plus new waveux à tendance FM pour se rendre compte que l’« australian flavour » est unique en son genre. 

 

Hé bien, au milieu de ces formations déjà fort diagonales par rapport aux us et coutumes soniques de l’époque, The Church fait encore plus figure d’exception, et ce, à partir de ce second album, le premier (intitulé Of Skins and Hearts ou The Church suivant les territoires et les pressages) étant surtout l’addition de plusieurs EPs et singles conçus séparément. 

 

De fait, The Blurred Crusade, s’il emprunte sa source au gré de différents confluents, que ce soit par exemple le mouvement néo-psychédélique, la frange « à guitares » de la new wave alors balbutiante ou même pourquoi pas une certaine idée du rock progressif (si si, au sens strict du terme « progressif », « qui progresse »), charrie des éléments disparates que leur combinaison rend unique. 

 

Que ce soit les textes volontiers cryptiques de Steve Kilbey, déjà en plein « travail sur soi » ou le travail d’interaction des deux guitares (Marty Willson-Piper et Peter Koppes), toujours limpides et lumineuses, mais croisées et décroisées à l’envi, à vous en filer le tournis parfois. 

 

Amusant de constater d’ailleurs que la musique de The Church est construite comme une cathédrale à forme pyramidale, avec au centre la basse irascible et bavarde de Kilbey et de chaque côté comme autant d’enluminures les multiples traces laissées par les deux pattes guitaristiques bien distinctes (chacun ayant par la suite développé une dense discographie personnelle, on a pu mieux mesurer les personnalités et prises de participation des uns et des autres). 

 

La précision arachnéenne de l’ensemble impressionne d’autant plus qu’elle génère aussi comme une sensation de facilité et d’immédiateté, un peu comme de se retrouver face à un mur immense et apparemment infranchissable, mais d’en dénicher immédiatement une petite porte, à la dérobée, comme celle qui vient s’ouvrir sur la magnifique introduction de « Just For You ».

 

L’album, dans son ensemble (superbe remasterisation au début des années 2000, comme le reste du catalogue du combo, d’ailleurs), est simplement… magnifique et presque irréel tant il atteint apparemment sans trop d’efforts une certaine idée de la perfection. 

 

Le foisonnement d’arrangements pourrait laisser penser qu’on a affaire là à une formation pop, mais les guitares sont bien trop tranchantes, et les morceaux trop longs, trop complexes, pour de la simple pop (surtout les embardées de Willson-Piper, le plus rocker de la troupe —à cette époque-là). 

 

Et classer ce disque au « bête » rayon rock serait aussi une belle hérésie, car pureté du son et finesse à tous les étages nous rappellent que, non, définitivement, The Church est simplement… inclassable. 

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. The Church « Almost With You » (The Blurred Crusade, 1982)

  2. The Church « When You Were Mine » (The Blurred Crusade, 1982)

  3. The Church « Field Of Mars » (The Blurred Crusade, 1982)

  4. The Church « An Interlude » + « Secret Corners » (The Blurred Crusade, 1982)

  5. The Church « Just For You » (The Blurred Crusade, 1982)

  6. The Church « A Fire Burns » (The Blurred Crusade, 1982)

  7. The Church « To Be In Your Eyes » (The Blurred Crusade, 1982)

  8. The Church « You Took » + « Don’t Look Back » (The Blurred Crusade, 1982)

  9. The Church « Life Spreads Up » (« Almost With You » B-side, 1982)

  10. The Church « The Golden Dawn » (« When You Were Mine » B-side, 1982)

 

Déjà paru :

Alarm (The) (Declaration, 1984) Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Alice Cooper part 6Alice Cooper part 7 Alice Cooper part 8Alice Cooper part 9 Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Butler (John) Trio ("Sunrise Over Sea", 2004) — Buzzcocks ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009)Led Zeppelin Part 1Led Zeppelin Part 2 — Led Zeppelin Part 3  Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys — Lyres ;

Malin (Jesse)  — Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994) — Murphy (Elliott) ("Selling The Gold", 1995)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

Peer Günt — Petty (Tom) ("The Last DJ", 2006) — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Satriani (Joe) 80's part 1 Satriani (Joe) 80's part 2Satriani (Joe) 80's part 3 — Sheriff (Les)Sixteen Horsepower — Smithereens (The)Soul Aylum ("Let Your Dim Light Shine", 1995) — Spedding (Chris) — Springsteen (Bruce) (The Ghost Of Tom Joad, 1995) ; 

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2) — Tolman (Russ)

Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) ; 

Westerberg (Paul) (Eventually, 1996) — Workman (Hawksley) ("Treeful Of Starling", 2006) ;

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Led Zeppelin (part 4, etc.), Wild Turkey, Midnight Oil part 5, Sam Gopal… 

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stewart (Rod), Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives