© 2019 Radio Perfecto | vie privée

WORLD PARTY (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

11/12/2018

World Party est un « one-man band » formé à Londres au milieu des années 80 et qui existe toujours officiellement, même si le dernier album studio remonte à l'an 2000 et que depuis ne sont parus qu'un coffret 5 CD, il est vrai truffé de raretés (Arkeology, en 2012), et un double album live plutôt croustifondant à l'oreille (simplement appelé Live !, en 2014). 

 

Karl Wallinger y fait tout : composition, arrangements, production, vaisselle, tonte de la pelouse… Bon, il ne joue pas de tous les instruments, quand même, mais presque ; et c’est tout comme, tant le bonhomme est connu pour son perfectionnisme, du genre à se planter droit comme un piquet derrière le batteur pendant des heures, jusqu’à ce que l’exécution du roulement de fûts soit rigoureusement identique à celui qu’il avait à l’esprit, le matin même, au moment d’engloutir sa marmelade. 

 

Pas simple de bosser avec pareil olibrius et pas étonnant que l’affaire Waterboys ait tourné court pour lui, lorsqu’il y était (ah, This Is The Sea, quel fabuleux disque tout de même !) avec ces deux autres fortes têtes rockantes que sont Mike Scott et Anthony Thistlethwaite (le moins connu de la troupe, pourtant auteur de trois albums solos fort gouleyants, de 1993 à 1997, et qui a d’ailleurs participé épisodiquement lui aussi à World Party, ainsi qu’à des enregistrements de The Mission, Psychedelic Furs et même Robyn Hitchcock, que du bon !).

 

Karl Wallinger est un magicien de la programmation, les boiboites et autres ordinateurs sont ses amis, mais il a ce don pour conserver toujours une approche à la fois racée et organique, saupoudrant par exemple l’introductif « Is it too late » (sur Goodbye Jumbo) de zébrures de guitares à vous en filer le tournis. 

 

Notre homme excelle dans la composition de faussement gentillettes chansons poupées russes, aux mélodies bigarrées, entêtantes et toujours sophistiquées. On pourrait le rapprocher, dans l’esprit—et même si classifier la musique de World Party est un sacré challenge— du travail (lointain, ceci étant, dans l’esprit a-t-on dit) de Talk Talk, avec un petit soupçon du Prince era Purple Rain, quand les ambiances se font plus funky (sur « Love Street », c’est flagrant), réminiscences sans doute du passé du bonhomme au sein de The Out ; et bien entendu le meilleur du meilleur de la pop des années 60, Beatles et Beach Boys en tête, avec par ailleurs un autre coup de rétro sporadique du côté de Junior Walker, influence par ailleurs revendiquée.

 

Goodbye Jumbo comporte deux hits imparables : « Way Down Now » et ses « hoo hoo » empruntés à « Sympathy For The Devil » et la perle « Put The Message In The Box » et son texte qui paraît désuet de prime abord, mais s’incruste profondément en vous. L’album suivant, Bang ! est également hautement recommandable (« Is It Like Today » rééditant le copié-collé parfait de « Put The Message… »), mais il y a du bon dans les trois autres albums studio de cet homme fait groupe. 

 

Évitez par contre Best In Show (2007) qui, contrairement à ce que son appellation pourrait laisser penser, n’est pas un album live, mais une bête compilation (sans aucun inédit, qui plus est !)…

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. World Party « Is It Too Late ? » (Goodbye Jumbo, 1990)

  2. World Party « Is It Like Today ? » (Bang!, 1993)

  3. World Party « Who Are You ? » (Dumbing Up, 2000)

  4. World Party « Take It Up » (Goodbye Jumbo, 1990)

  5. World Party « Sooner Or Later » (Bang!, 1993)

  6. World Party « What Does It Mean Now ? » (Dumbing Up, 2000)

  7. World Party « Way Down Now » (Goodbye Jumbo, 1990)

  8. World Party « Curse Of The Mummy’s Tomb » (Egyptology, 1997)

  9. World Party « Kingdom Come » (Bang!, 1993)

  10. World Party « Put The Message In A Box » (Goodbye Jumbo, 1990)

 

Déjà paru :

Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) — Buzzcocks ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009) Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

Peer Günt — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sheriff (Les)Smithereens (The) — Spedding (Chris) ;

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2)

Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) ; 

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Midnight Oil part 5 (12/12 )… Sam Gopal (16/12), Wild Turkey (17/12)… 

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed