© 2019 Radio Perfecto | vie privée

BUZZCOCKS (HOMMAGE À PETE SHELLEY) (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

10/12/2018

En hommage à Pete Shelley, le leader chanteur guitariste et compositeur des Buzzcocks (oui, les "bites bourdonnantes", votre traducteur automatique ne s'est pas trompé !), décédé d'une crise cardiaque jeudi dernier, depuis son domicile de Tallin, en Estonie, où il habitait depuis quelques années, retour rapide sur le meilleur (et le plus prolifique) des groupes punk UK, prétexte surtout pour écouter certains de ses morceaux les plus éblouissants.

 

Mélange parfait entre une rythmique authentiquement punk et des mélodies délicieusement surannées et souvent inspirées (comme les Ramones) par les girl groups du début des sixties (telles les Crystals ou les Chiffons), le tout illuminé par la voix (éternellement) adolescente de Pete Shelley, Buzzcocks est l’un des groupes les plus importants de la rock music, aussi bien par l’influence qu’il exerça sur toute la pop anglaise jusqu’à ce jour que pour son rôle moteur dans le développement de la scène rock à Manchester, ou que pour sa capacité à placer régulièrement des singles dans le haut des classements de janvier 1978 à l’automne 1979, situation rare pour un groupe punk.

 

Howard Devoto ne resta que quelques mois dans la formation (un single 4 titres autoproduit et intitulé « Orgasm Addict ») avant d’aller former Magazine, et Steve Diggle prit rapidement la seconde guitare (remplacé à la basse par Steve Garvey), s’imposant aussi comme un remarquable compositeur, le duo pouvant être considéré comme une sorte de Lennon-McCartney des années punk.

 

Autre particularité, les textes, centrés principalement sur les relations amoureuses et les innombrables sources de malentendus, de vexations et de tristesse qu’elles génèrent, qui tranchaient avec les thèmes nihilistes et sociaux du mouvement punk.

 

À l’automne 1980, détruit par la drogue, le groupe est à l’agonie, malgré une série de singles remarquables (« Are Everything », « Strange Thing » et « Running Free »), mais dont les dissonances électriques et la noirceur sont en décalage avec la new wave aseptisée qui règne alors.

 

Pete Shelley se lancera avec le producteur Martin Rushent dans une formule synthétique intéressante, mais peu concluante. En 1990, le groupe prend le risque de se reformer et surprend tout le monde par sa fraîcheur et sa pertinence, ne sacrifiant rien à l’air du temps. En première partie de Nirvana (tournée de 1993), beaucoup furent ceux qui les trouvèrent plus convaincants que les vedettes d’alors.

 

Depuis, six albums sont parus, tous de qualité, l'antépénultième, sobrement intitulé Buzzcocks, étant peut-être l'un des meilleurs à ce jour, avec le tout dernier en date, The Way (2014) également d'une très haute tenue et qui nous permit de revoir une fois de plus le groupe sur scène, notamment au Forum de Vauréal où ils se montrèrent comme toujours, impériaux.

 

D Kelvin (beaucoup) et Christophe Goffette (un tout petit peu)

www.goofprod.com

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF   :

  1. Buzzcocks « Boredom » (EP Spiral Scratch, 1977) + « Orgasm Addict » (single, 1977)

  2. Buzzcocks « What Ever Happened To ? » (B-side single « Orgasm Addict », 1977) + « What Do I Get ? » (single, 1977)

  3. Buzzcocks « Fast Cars » + « Sixteen » (Another Music In A Different Kitchen, 1978)

  4. Buzzcocks « Fiction Romance » (Another Music In A Different Kitchen, 1978)

  5. Buzzcocks « Real World » + « Ever Fallen In Love… (With Someone You Shouldn’t’ve) » (Love Bites, 1978)

  6. Buzzcocks « E.S.P. » (Love Bites, 1978)

  7. Buzzcocks « Noise Annoys » (single, 1978) + « Strange Thing » (single, 1980)

  8. Buzzcocks « I Believe » (A Different Kind Of Tension, 1979)

  9. Buzzcocks « Useless » (Buzzcocks, 2003)

  10. Buzzcocks « The Way » + « Keep On Believing » (The Way, 2014)

 

Déjà paru :

Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 — Asherton (Johan) ;

Bad Company ("Bad Co", 1974) Balaam And The Angel BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

El Khatib (Hanni)

Fat ("Fat", 1970) FFSFleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail RidersHearts And Minds ("Hearts And Minds", 1990) Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Langhorne Slim "Be Set Free", 2009) Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Mathe (Patrick) — McFadden (Eric)Midnight Oil part 1Midnight Oil part 2 — Midnight Oil part 3 — Midnight Oil part 4  Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

New York Dolls ("New York Dolls", 1973) ;

Peer Günt — Presidents Of The United States Of America (The) ;

Rainmakers (The) "Skin" (1996) — Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sheriff (Les)Smithereens (The) — Spedding (Chris) ;

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2)

Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) ; 

Zappa (Frank) part 1 Zappa (Frank) part 2 Zappa (Frank) part 3 Zappa (Frank) part 4 — Zappa (Frank) part 5 Zappa (Frank) part 6 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Midnight Oil part 5 (11/12 )… Sam Gopal (16/12), Wild Turkey (17/12)… 

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, World Party, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed