© 2019 Radio Perfecto | vie privée

HEARTS AND MINDS "HEARTS AND MINDS" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

18/11/2018

Fin des années 80, Jason & The Scorchers se présente pour un seul album —et quel album, le bien-nommé Thunder & Fire, avec un line-up à trois guitaristes dont deux lead, avec l'arrivée de l'extraordinaire Andy York. Andy York que l'on retrouvera plus tard comme partenaire privilégié, et de John Mellencamp, et d'Ian Hunter, avec à chaque fois la multi-casquette de pluri-instrumentiste (tout ce qui a des cordes essentiellement, guitares électriques en tête !), compositeur, arrangeur et même parfois producteur.    

 

Le groupe venait de passer d'EMI America à A&M, mais ce dernier se rétracta peu après la tournée qui suivit la sortie de l'album, qui fut d'ailleurs (ceci expliquant forcément cela) un échec commercial assez retentissant. Jason et ses acolytes ne splittèrent pas, même s'il faudra attendre six longues années pour les retrouver sur disque, mais par contre ce line-up à cinq explosa en plein vol. Ken Fox, le bassiste, partit rejoindre The Fleshtones, avec lesquels il officit toujours aujourd'hui, et Andy York fut de l'aventure on ne peut plus éphémère de Hearts And Minds.

 

Hearts And Minds, c'est un album (certes étincelant) et rien de plus, le groupe s'étant très peu produit sur scène, et n'ayant pas sorti le moindre single. En fait, Andy York faisait déjà partie du groupe (depuis 1986), mais ce dernier répétait, composait et, déjà, se présentait sur scène très sporadiquement. Ce n'est que lorsque Bruce Henderson, son chanteur (dont la tête fait irrémédiablement penser au Mickey Rourke de ces années-là) est passé de son Oklahoma natal à New York City que le groupe est devenu la principale occupation de ses différentes composantes.

 

L'état de l'Oklahoma donne d'ailleurs son cachet unique aux textes d'Henderson, un peu comme ce fut le cas à des degrés divers pour des gens comme Roger Miller, Hoyt Axton, Leon Russell et Dwight Twilley, même si eux tous aussi ont fini par émigrer vers Los Angeles, New York ou encore Nashville.

 

Musicalement, c'est du rock mélodique à deux guitares, qu'on peut ranger quelque part entre les Georgia Satellites pour l'enchevêtrement à deux grattes très Stones du début des années 70, et les Rave-Ups pour le côté roots encore très prégnant. Aux deux compères déjà cités, il faut ajouter Mark Feldman, un batteur bien dans ses boots, dont on a ensuite perdu la trace à tout jamais. L'album a été enregistré aux Belmont Mail Studios de John Mellencamp dans l'Indiana et c'est même à cette occasion que lui et York sont devenus amis. Il est produit par le guitariste qui accompagnait Mellencamp à l'époque, Mike Wanchic, qui intervient par ailleurs à différents moments du disque, ainsi que d'autres membres du backing band de l'ex-Cougar.

 

On retrouvera plus tard Bruce Henderson à la tête des High Plains Drifters, toujours en compagnie d'Andy York, mais aussi du guitariste G.E. Smith (plus connu directeur musical du Saturday Night Live band), mais aucun album ne sortira. Il publiera un livre (Waiting, bien sûr inédit en traduction française) et deux albums solo, The Wheels Roll puis Beyond The Pale, respectivement en 1997 et 1999, et sur lesquels on retrouve la voix et la patte du songwriter, mais avec une fenêtre de tir musicale plus folk et apaisée. Un troisième est annoncé début des années 2000, mais ne verra jamais le jour…

 

Quant à Andy York, outre ses collaborations actives et pro-actives aux côtés de Mellecamp et Hunter, on peut également l'entendre sur une bonne cinquantaine d'albums, de Mary-Lee's Corvette à Marshall Crenshaw, en passant par Eric Amble, Go To Blazes, The Master Plan ou même plus récemment Beck (pas Jeff, l'autre).

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF  :

  1. Hearts And Minds « Tenderly » (Hearts And Minds, 1990)

  2. Hearts And Minds « Speed Rack » (Hearts And Minds, 1990)

  3. Hearts And Minds « Hearts And Minds » (Hearts And Minds, 1990)

  4. Hearts And Minds « Five O'Clock Shadow » (Hearts And Minds, 1990)

  5. Hearts And Minds « House Of Love » (Hearts And Minds, 1990)

  6. Hearts And Minds « Road To Ruin » (Hearts And Minds, 1990)

  7. Hearts And Minds « Which Way The Wind » (Hearts And Minds, 1990)

  8. Hearts And Minds « N » (Hearts And Minds, 1990)

  9. Hearts And Minds « Big As Dallas » (Hearts And Minds, 1990)

  10. Hearts And Minds « Tenderly » (Hearts And Minds, 1990) 


Gagnants concours Rolling Stones avec Eagle Rock et Universal Music.

- Pascal Grevisse,

- Laurent Ortega

- Ludovic Shaka

- Caroline Rossard

- Morty Amoa,

- Marc Vilmaure,

- Eric Schneider

- Sylvie Gottelaud,

- Gilbert Miot,

- Philippe Carbillet

Vous remportez le DVD VOODOO LOUNGE UNCUT des Rolling Stones. Vous n'avez plus qu'à nous envoyer vos coordonnées postales à: contact@radioperfecto.net <== et encore BRAVO 

 

Déjà paru :

Alice Cooper part 1 — Alice Cooper part 2 — Alice Cooper part 3 — Alice Cooper part 4 — Alice Cooper part 5 ;

BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

Fleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail Riders Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — McFadden (Eric) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

Peer Günt ;

Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sheriff (Les)Smithereens (The) — Spedding (Chris) ;

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2)

Unforgiven (The) ("The Unforgiven", 1986) ;

Variations (Nador, 1969) 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

"Hearts & Minds" de Hearts & Minds (18/11), Wild Turkey (19/11), FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (20/11), …

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Asherton (Johan), Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sam Gopal, Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, World Party, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

Frank Zappa…

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed