© 2019 Radio Perfecto | vie privée

THE UNFORGIVEN "THE UNFORGIVEN" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

11/11/2018

Les six membres de The Unforgiven (dont quatre guitaristes, tout de même et je peux vous dire qu’on les entend bien distinctement tous autant qu’ils sont, un véritable feu d’artifices !) doivent être maudits, blacklistés ou que sais-je (une sombre histoire de procès contre leur maison de disques, a priori), mais il y a un vrai problème avec ce groupe. 

 

Le peu d’informations qui circulent sur The Unforgiven font état, souvent, d’un groupe country, voire country-rock, alors que ça n’a strictement, mais strictement rien à voir. The Unforgiven, c’est plutôt une utilisation intensive de l’imagerie western (matez donc cette pochette !) pour un rock sud-sudiste, limite frontalier, qui fleure bon le sable chaud du désert texan… 

 

Et si le groupe chante (harmonies vocales sur tous les titres, sans discontinuer ni débander) que « all is quiet on the western front », je vous assure que lorsqu’ils prennent chacun leur solo à tour de rôle, que la batterie se fait martiale ou que d’autres adjuvants sont tentés avec un panache identique (un peu d’harmonica, de violon, même un zeste de flûte, et surtout un putain de lap-steel à vous vriller les zygomatiques et même, believe it or not, un cinquième guitariste en renfort !), ça secoue sévère, et plutôt deux fois qu’une. 

 

Tout comme The Stepmothers (un album, un EP et deux singles), groupe pré-Unforgiven, leur musique ne ressemble à nulle autre et c’est vraiment du gâchis que de savoir que tous ont plié les gaules, à part Johnny Hickman, auteur (en 2005 puis 2012) de deux albums solo inégaux et passe-partout. 

 

Steve Jones aka John Henry, qui composa l’intégralité de cet album sans la moindre faille, a partagé depuis son temps entre le scénario (la série Mystery Tour, entre autres), la production (musique et cinéma), la direction artistique (pour Hollywood Records et notamment le très bon album des Poorboys), la composition pour autrui (le mini-hit "Days Like These" d'Asia était en réalité un morceau composé pour un éventuel second album d'Unforgiven !) et même la réalisation de clips (Kid Rock, Bush…). 

 

Vraiment dommage que personne n’ait eu l’idée, deux décennies et quelques après cette tonitruante étoile filante, de lui foutre une guitare dans les pognes et un coup de pied au cul direction le studio le plus proche.

 

Seule double bonne nouvelle récente (2012 puis 2014), un concert unique de reformation (avec des membres originaux mais aussi des nouveaux) dans le cadre du Stagecoach Festival, dirigé par un fan de la première heure, puis la ressortie de l'album remasterisé et avec deux bonus tracks, la version single de "I Hear The Call", sans grand intérêt (plus courte de 30 secondes), mais surtout un vrai et bel inédit, "The Long Run Out (Ballad Of The Unforgiven)", composé spécialement pour l'occasion au moment justement de ce concert one-shot. 

 

Christophe Goffette

© Photos Da Goof

www.goofprod.com

 

 

Face A : All Is Quiet On The Western Front (4:01), Hang ´Em High (4:03), I Hear The Call (4:20), Roverpack (3:31), Cheyenne (4:26)

 

Face B : The Gauntlet (4:05), With My Boots On (3:13), The Ghost Dance (2:59), The Loner (3:43), The Preacher (4:05), Grace (2:40)

 

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF  :

  1. The Unforgiven « The Long Run Out (Ballad Of The Unforgiven) » (The Unforgiven expanded edition, 2014) + « All Is Quiet On The Western Front » (The Unforgiven, 1986)

  2. The Unforgiven « Hang ´Em High » (The Unforgiven, 1986)

  3. The Unforgiven « I Hear The Call » (The Unforgiven, 1986)

  4. The Unforgiven « Roverpack » (The Unforgiven, 1986)

  5. The Unforgiven « Cheyenne » (The Unforgiven, 1986)

  6. The Unforgiven «The Gauntlet » (The Unforgiven, 1986)

  7. The Unforgiven « With My Boots On » (The Unforgiven, 1986)

  8. The Unforgiven « The Ghost Dance » (The Unforgiven, 1986)

  9. The Unforgiven « The Loner » (The Unforgiven, 1986)

  10. The Unforgiven « The Preacher » + « Grace » (The Unforgiven, 1986)

 

Déjà paru :

BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

Fleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail Riders Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

Little Bob ("Lost Territories", 1993) London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — McFadden (Eric) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

Peer Günt ;

Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sheriff (Les)Smithereens (The) — Spedding (Chris) ;

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2)

Variations (Nador, 1969) 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Alice Cooper (Group) (12 au 16/11 inclus !), "The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars" de David Bowie (17/11), "Hearts & Minds" de Hearts & Minds (18/11), Wild Turkey (19/11), FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (20/11), …

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Asherton (Johan), Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sam Gopal, Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, World Party, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

Frank Zappa…

 

À venir également sur Radio Perfecto :

— 10/11 : retransmission du concert de Little Bob & The Blues Bastards depuis le Magic Mirrors du Havre.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed