© 2019 Radio Perfecto | vie privée

ERIC McFADDEN (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

09/11/2018

Il a été des aventures d'Angry Babies (un disque très en colère à ne pas mettre entre toutes les oreilles, en 1992), de Liar (deux très bons albums, en 1995 puis 1998), d'Alien Lovestock (une cassette autoproduite, en 1996, mythique et conservée à l'abri des jaloux par ses quelques heureux propriétaires), Izm (à savoir les membres du groupe de scène de P-Funk, dont il faisait partie autour de l'an 2000) ou encore de Stockholm Syndrome (deux albums bien gaillards et volontiers métalliques aux entournures, en 2004 et 2010)…  

 

Il a aussi travaillé avec et pour des artistes aussi talentueux et variés que Pat MacDonald (ouaip, l'ex-Timbuk 3, celui-là même !), The Reverend Horton Heat, Anders Osborne, Jackson Browne, Les Claypool, Widespread Panic ou même notre cher et terriblement regretté Joe Strummer

 

Sur scène, il a accompagné George Clinton (pendant trois ans, à la fois à la guitare et à la mandoline), les très rockab' & bluesy Faraway Brothers (un album live à la clef où ils reprennent tout de même à la fois Tom Waits, Jimi Hendrix, Black Sabbath et Miles Davis !), Tasty Face (groupe formé notamment d'Angelo Moore, le frontman de Fishbone), mais aussi et surtout Eric Burdon (la voix, la hargne et le punch des Animals) pour plusieurs tournées mondiales (on se souvient notamment des exceptionnels concerts donnés en France pour la tournée promo de l'album Soul Of A Man, un de ses meilleurs. 

 

Sous son nom, avec le Eric McFadden Experience (plus psyché et barré —si cela s'avère possible !) ou bien le Eric McFadden Trio (plus compact et rock), il a publié une foultitude d'albums, tous au minimum intéressants, mais la plupart carrément indispensables, où il fait étalage non seulement d'une incroyable créativité doublée d'une folle inventivité côté composition, de son talent côté instrumentation (guitare et mandoline principalement, mais pas que) et d'une capacité assez dingue à amalgamer sans jamais nuire à aucun des éléments en présence, des choses aussi bariolées et hautes en couleurs que le rock le plus admirablement basique, le blues le plus poisseux, le flamenco, la musique tzigane, bref une montagne de denrées parfois rares et en tout cas hétéroclites, mais qui font sens toutes ensemble dans ce qu'il décrit lui-même comme du "voodoo gypsy blues".

 

Il sort aujourd'hui un album de reprises acoustiques, et il s'en sort même fingers in da noze ! Comme il le souligne lui-même, il est inutile d'espérer reprendre AC/DC de façon intéressante si l'on croit qu'on peut s'aventurer sur leur propre terrain, celui d'un boogie hard rock dont ils sont les souverains uniques. Par contre, s'approprier leur répertoire d'une façon totalement inattendue permet non seulement de rester dans l'hommage pur et simple, mais aussi et surtout d'y apporter sa propre patte. 

Dont acte. 

Bref… 

Let there be rock, motherfuckers !

 

Christophe Goffette

© Photos Da Goof

www.goofprod.com

 

 

DISCOGRAPHIE (SÉLECTIVE !) : 

 

— Our Revels Now Are Ended (1999) ****

— Eric McFadden (2000) ***1/2

— The Un-Official Non-Japanese Import of the Not So Secret Northwest Club Shows (live, 2002) ***

— Devil Moon  (2003) ****1/2 — À ÉCOUTER EN PRIORITÉ 

— Diamonds To Coal (2003) ****

— Joy Of Suffering (2005) ****

— Dementia (Compilation, 2006) ****

— Let's Die Forever… Together (2007) ****

— Delicate Thing (2008) ****

— Train To Salvation (2009) ****1/2 — À ÉCOUTER EN PRIORITÉ

— Put A Rabbit Out Of His Hat (2007) ***1/2

— BlueBird On A Wire (2011) ****

— The Light Ahead (2015) ***

— Eric McFadden Does AC/DC (2018) ***1/2

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF  :

  1. Eric McFadden « Filling A Hole » (Bluebird On Fire, 2011)

  2. Eric McFadden « Hells Bells » (Eric McFadden does AC/DC, 2018)

  3. Eric McFadden « El Cuarto Rojo » + « Bitter Endings » + « Sister Maggie, Brother Sam » (Devil Moon, 2003)

  4. Eric McFadden Trio « Working For A Dead Man » (Diamonds To Coal, 2010)

  5. Eric McFadden « Did You Hear That Sound » (Let’s Die Forever… Together, 2007)

  6. Eric McFadden « Where Is Ferdinand ? » (Train To Salvation, 2010)

  7. Eric McFadden Trio « Folsom Prison Blues » (Diamonds To Coal, 2010)

  8. Eric McFadden « Delicate Thing » (Delicate Thing, 2009)

  9. Eric McFadden « Whole Lotta Rosie » (Eric McFadden does AC/DC, 2018)

  10. Eric McFadden « Rio De Lagrimas » (Devil Moon, 2003)

 

Déjà paru :

BangBlackfire — Black Pearl — Blodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) — Bohemian Rhapsody (biopic, rock et cinéma) ;

CactusCaptain Beyond — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

Fleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Ginhouse (Ginhouse, 1971) Gods (The) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail Riders Hoodoo Gurus ;

Kak (Kak, 1969) ;

London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

Peer Günt ;

Rave-Ups (The) Reed (Lou) ;

Sheriff (Les)Smithereens (The) — Spedding (Chris) ;

Taylor (Roger) (1/2)Taylor (Roger) (2/2)

Variations (Nador, 1969) 

 

À lire et écouter ces prochains jours :

"Lost Territories" de Little Bob (10/11), "The Unforgiven" de The Unforgiven (11/11), Alice Cooper (Group) (12 au 15/11 inclus !), The Rolling Stones (l'envers du décor !) (16/11), "The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars" de David Bowie (17/11), "Hearts & Minds" de Hearts & Minds (18/11), Wild Turkey (19/11), FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (20/11), …

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Asherton (Johan), Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sam Gopal, Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, World Party, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

Frank Zappa…

 

À venir également sur Radio Perfecto :

— 10/11 : retransmission du concert de Little Bob & The Blues Bastards depuis le Magic Mirrors du Havre.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed