© 2019 Radio Perfecto | vie privée

KAK "KAK" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO)

28/10/2018

C'est l'histoire d'un groupe… Non, reprenons.

C'est l'histoire de tant de groupes qui n'ont laissé que de très éphémères traînées, furent-elles de poudre, dans le ciel parfois étoilé des musiques qui nous intéressent, et n'ont sorti qu'un album. C'est donc une histoire somme toute classique, à la seule différence que le disque en question est un classique instantané… qui ne l'a pourtant jamais été, ne récoltant qu'indifférence !

 

Kak est un groupe qui a fait un passage éclair dans le circuit psychédélique de San Francisco courant 1968 et qui se rapproche assez de ce qu'a pu produire Moby Grape pour son aspect le plus acid rock, avec une colonne vertébrale Dylan/Donovan pour ses relents plus folk (notamment sur "Lemonaide Kid" et ses sitar et tabla)… 

 

Et bien entendu en embuscade les incontournables Grateful Dead, pour ses rares emprunts un peu plus country blues… Et forcément les encore plus incontournables Quicksilder Messenger Service, pour ce qui est d'avoir influencé le jeu à deux guitares du groupe. Quant aux harmonies vocales, elles renvoient aussi beaucoup à Moby Grape, déjà cité et qui est vraiment la référence qui colle le plus au caquet de nos quatre Kak, notamment sur "Disbelievin'", l'un des temps forts de ce disque qui n'en compte aucun qui ne le soit pas.

 

L'album débute sous ses atours les plus garage rock (les trois premiers titres), hérités du passé de son chanteur et guitariste rythmique Gary Lee Yoder, qui sévissait (ainsi que le guitariste soliste Dehner Patten) dans un combo obscur du nord de la Californie, The Oxford Circle, qui accoucha en 1966 sur le minuscule label local World United, d'un unique single bien calé entre garage rock déclinant et psychédélisme balbutiant (par ailleurs particulièrement rare et s'échangeant jusqu'à plus de 200 euros). 

 

Le bassiste Joe Damrell avait de son côté sévi dans un groupe répondant au nom de "B", avec lequel il avait sorti un single, en 1965, sur le tout aussi minuscule Scorpio Records. Quant au batteur, Christopher Lockheed, il s'agissait de sa première expérience professionnelle…

 

L'album ne fut pas énormément promotionné par Epic Records, pourtant un label de taille considérable doublé d'une écurie de très bonne tenue en cette fin d'années 60, avec au catalogue notamment The Hollies, Donovan, Sly & The Family Stone, le Dave Clark Five ou encore Terry Reid… Et comme le groupe n'assura pas même une dizaine de concerts en tout et pour tout et que les ventes furent rachitiques, le split fut inévitable et déjà consommé dès les premiers jours de 1969.

 

Yoder sortit un single sous son nom, encore plus confidentiel, puis rejoignit un temps Blue Cheer, pour deux albums (The Original Human Being en 1970 et Oh! Pleasant Hope l'année suivante, sur lequel on retrouve aussi Patten). Damrell, le bassiste, disparaît littéralement de la circulation (il avait même déjà quitté le groupe avant l'annonce officielle de son split !) et Lockheed le batteur enregistre le cultissime Population II de Randy Holden, lui-même ancien membre de Blue Cheer (et de The Other Half, mais si, allons, c'est l'histoire d'un groupe qui n'a laissé… air connu) parti pour une bringue & roll sous son propre nom. 

 

Au fur et à mesure d'un regain d'intérêt des collectionneurs pour tout ce qui touche de près ou de loin au rock psychédélique (pendant les 80's et 90's), notamment nord-américain, l'album de Kak a commencé à prendre de la valeur et à devenir fort logiquement de plus en plus rare, générant les sempiternelles et piètres éditions pirates de rigueur. Et puis, trente ans après sa sortie, une réédition miraculeuse en CD (sous le sobriquet de Kak-Ola !) propose une remasterisation aux petits oignons, ainsi qu'un nombre substantiel de bonus (essentiellement des versions acoustiques et des titres de Yoder en solo), parution CD qui était accompagnée à l'époque par la sortie d'un album live de The Oxford Circle, au son plus que correct pour l'époque de sa captation (1966) et à l'intérêt ne se limitant pas au nombre des reprises ("We Gotta Get Out Of This Place", "Baby Please Don't Go", You're A Better Man Than I" ou le toujours impeccable « I'm A Man » de Bo Diddley), mais bel et bien à ses quelques compositions originales co-signées Patten et Yoder.

 

Christophe Goffette

www.goofprod.com

 

 

Face A : "HCO 97655" (1:35), "Everything's Changing" (4:02), "Electric Sailor" (3:04), "Disbelievin'" (3:56), "I've Got Time" (3:37), "Flowing By" (3:55)

 

Face B : "Bryte 'N' Clear Day" (3:45), "Trieulogy" (8:11), "Lemonaide Kid" (6:00).

 

 

LA SÉLECTION DU GOOF  :

  1. Kak « HCO 97658 » + « Electric Sailor » (Kak, 1969)

  2. Kak « Rain » (single version, 1968)

  3. Kak « Everything’s Changing » (single, 1968 ; Kak, 1969)

  4. Kak « I’Ve Got Time » (Kak, 1969)

  5. Kak « Lemonade Kid » (Kak, 1969)

  6. Kak « Disbelievin’ » (Kak, 1969)

  7. Kak « Bryte ’n’ Clear Day » (Kak, 1969)

  8. Kak « Everything’s Changing » (acoustic demo) (bonus track, Kak-Ola, réédition CD augmentée de l’album, 1999)

  9. Kak « Flowing By » (Kak, 1969)

  10. Kak « Trieulogy —Golgotha, Mirage, Rain » (Kak, 1969)

 

Déjà paru :

BangBlodwyn Pig — Blue Ash ("No More No Less", 1973) ;

Cactus — Cheap Trick ("Cheap Trick", 1977)  ;

Del Fuegos (The) — Del Lords (The)

Fleetwood Mac (1/2) — Fleetwood Mac (2/2) ;

Hawkins (Taylor) & The Coattail Riders Hoodoo Gurus ;

London Cowboys ;

Marriott (Steve) (1/2)Marriott (Steve) (2/2) — Moore (Gary) (Blues For Greeny, 1995) ; Mother Tongue ("Mother Tongue", 1994)

Peer Günt ;

Reed (Lou) ;

Sheriff (Les) — Spedding (Chris)

 

À lire et écouter ces prochains jours :

Captain Beyond (29/10), The Smithereens (30/10), "Bohemian Rhapsody" (film)—Queen (31/10), Black Pearl (01/11), The Gods (02/11), "Nador" des Variations (03/11), "Ginhouse" de Ginhouse (04/11), The Rave-Ups (05/11), Blackfire—"Rumble, The Indians That Rocked The World" (film) (06/11), Roger Taylor (Queen) (07/11), Brian May (Queen) (08/11), Eric McFadden (09/11), "Lost Territories" de Little Bob (10/11), "The Unforgiven" de The Unforgiven (11/11), Alice Cooper (12 au 16/11 inclus !), "The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars" de David Bowie (17/11), "Hearts & Minds" de Hearts & Minds (18/11), Wild Turkey (19/11), FFS (Franz Ferdinand + Sparks) (20/11), …

 

À suivre (par ordre alphabétique, mais dans le désordre d'arrivée —et entre autres) ces prochaines semaines (et mois !!!) :

Adam & The Ants, The Angels (AUS), Art, Asherton (Johan), Atomic Rooster…

Balaam and the Angel, Be-Bop Deluxe, Big Country, Blue Cheer, BoDeans, Brodie (Dan), Buffalo, Bull Angus…

The Cars, Cave (Nick), The Celibate Rifles, The Chameleons (UK), The Churchills, Concrete Blonde, The Cramps…

Dictators, Died Pretty, Dirty Ray, DMZ, Dramarama…

54.40, Fixed Up, Free, Freedom, Frijid Pink…

Georgia Satellites, Golden Smog, Grand Funk Railroad, Granicus, Grant-Lee Buffalo, The Greatest Show On Earth, Green On Red, Guadalcanal Diary, Gun (60's)…

Hanoi Rocks, Harvey (Alex), Hawkwind, Hell's Kitchen, Hiatt (John), High Tide, The Hitmen, Hooters, Husker Du…

Idle Race, Immaculate Fools…

The Jam, Jason & The Scorchers, Jellybread, Jeronimo, Jesus Volt, The J. Geils Band, The Johnnys, Josefus, Juicy Lucy… 

Kashmir (Danemark), Kid Pharaon…

Louie & The Lovers…

Masters Apprentices, McMurty (James), Modern Lovers, Mother Superior, The Move, Mungo Jerry, Music Machine…

Omar & The Howlers, The Only Ones…

Patto, Pink Fairies, The Primevals, Prince, The Proclaimers…

Quill…

The Rainmakers, Todd Rundgren…

Sam Gopal, Joe Satriani, Sharks, Shoulders, Silencers, Slade, Smack, Steamhammer, Stems, Stray…

Television, Tempest, Ten Years After, Les Thugs, T.I.M.E, Titanic, Toe Fat, T2, Tucky Buzzard, TV Smith…

UFO…

The Wallflowers, Webb Wilder, Wire Train, World Party, Steve Wynn…

The Yayhoos, Young (Neil)…

Frank Zappa…

 

À venir également sur Radio Perfecto :

— 10/11 : retransmission du concert de Little Bob & The Blues Bastards depuis le Magic Mirrors du Havre.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

VIETNAM "VIETNAM" (L'ENCYCLOPÉDIE ROCK RADIO PERFECTO

03/03/2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

RSS Feed